Quelles sont les conditions pour avoir recours à une saisie attribution ?

Publié le : 01 février 20225 mins de lecture

Pendant une procédure de recouvrement qui est insérée par la loi, le choix d’une saisie attribution vous autorise d’être rémunéré plus rapidement, aussitôt que vous gagnez à l’avance ce que vous voulez pour le processus d’injonction de rémunérer. La saisie attribution permet également de prendre immédiatement les montants d’argents qu’une autre personne doit payer à votre emprunteur. Voici les conditions pour avoir recours à une saisie attribution.

En quoi consiste la saisie attribution ?

La saisie attribution est un processus qui vous permet de prendre entre les mains d’un autre les crédits de votre débiteur, mais sur un montant d’argent. En réalité, si votre débiteur ne vous rémunère pas, mais qu’au nom d’un autre contrat une personne qui lui dû une montant d’argent, vous pouvez requérir immédiatement à cette personne de vous payer. Cette technique vous permet d’empêcher que le montant saisie par votre débiteur. Cela vous permet de gagner plus de temps et également vous permet de vous garantir que la somme transit ne soit pas employée par votre débiteur. Pour pouvoir gagner plus d’informations, vous pouvez consulter sur le conseils-juridiques.net.

Comment peut-on accomplir une saisie attribution ?

Vous devez posséder un titre exécutoire si vous voulez avoir recours à la saisie attribution, c’est-à-dire que vous devez avoir un document qui vous permet de déprendre au recouvrement forcé de votre créance, comme la disposition d’injonction d’acquitter. Cependant, vous devez savoir que vous ne pouvez pas accomplir vous-même à la réquisition des crédits de votre débiteur. Concernant la saisie attribution, vous devez respecter une démarche spécifique. D’abord, votre huissier doit notifier la saisie attribution au client de votre débiteur. Ensuite, l’huissier possède 8 jours afin de provenir à la déclaration de l’attribution du débiteur de votre débiteur. Après, votre débiteur possède 1 jour afin de démentir la saisie attribution. Et enfin, vous devez savoir que s’il n’y a pas de contestation répit, le débiteur de votre débiteur vous rémunère immédiatement, à la place d’acquitter votre débiteur.

Une saisie attribution peut imputer sur les comptes bancaires de l’emprunteur. Par l’agent de la banque, le créancier peut émaner à une saisie des comptes du débiteur. Donc, il est possible de rendre opérationnelle à l’avance des saisies conservatoires à cette situation. Dans ce cas, le coût des sommes saisies convient à la somme que le débiteur est obligé d’ajuster au créancier. Cependant, suivant le solde du compte bancaire saisi, vous pouvez payer pour une seule partie de votre crédit.

Contestez une saisie attribution

Le débiteur possède un mois sur la déclaration afin de faire une contestation de la saisie attribution, en expédiant une encyclique de contestation de la saisie attribution. Le débiteur doit poster une lettre de contestation saisie attribution à l’huissier en cas de recours et cela doit être effectué le même jour. Vous devez savoir que la banque doit être au courant par la lettre de contestation, la lettre doit avoir un exemplaire pour envoyer au greffe du tribunal. Vous devez savoir que la saisie est interrompue jusqu’au remet de l’ordonnance du juge, et c’est le juge qui décide sur la poursuite l’accomplissement de la démarche ou de lui mettre fin.

Cependant, la saisie attribution peut être tenue comme excessive si la procédure n’est pas vénérée ou si la procédure dépasse les nécessités du créancier. Selon la loi, le créancier peut choisir les règles propres pour garantir l’accomplissement ou la présentation de sa créance. La réalisation de ces règles ne peut pas dépasser ce qui se montre essentiel afin d’avoir la rémunération de l’obligation. Cependant, si vous avez rencontré des difficultés lors de la procédure, il est recommandé de faire appel à un avocat spécialisé en droit bancaire.

Plan du site